2/9/11

Diana Salier

hamster balls for people

natalie texts me tonight and asks if i'm dead, d-bag
and i'm like no i've been OK just hanging
in the recesses of my head,
and when i say i've been hanging in the recesses
of my head, TRUST that i do not think
i'm bob dylan or something

the girl i live with has a hamster named sug
as in sugar as in pour a little on me,
and he runs around the living room
in a hamster ball double his size
she says you can buy hamster balls for people
and go running in the hills, and i'm like that's dumb
what if you just go rolling off the side ?

i say things out loud sometimes
that sound dumb even to me
i turn around and knock myself
into the street like SO WHAT and what now, punk??

but people are people too you know
people are people too,
and there's love in the time of war in the time of love
these words have big kid teeth
they hide out in your closet at night
and you really should try to avoid them
like cannonballs or hand grenades
and if you find any let's build a treehouse

1 - store them there

2 - hunker down

3 - wait for winter



Diana Salier lives in San Francisco.  Her work has appeared or is forthcoming in The Scrambler, Spooky Boyfriend, WTF PWM, Blazevox, and Robot Melon, among others.

boule de hamster pour le monde (traduit en français par Matt Margo et ‘Guillaume Morissette’)

natalie m’envoie un texto ce soir me demandant si je suis morte, d-bag
et je réponds que non je suis en vie je traîne juste
dans les recoins de ma tête,
et quand je dis que je traîne dans les recoins
de ma tête, FAITES-MOI CONFIANCE je ne pense pas que
je suis bob dylan ou quelque chose
la fille qui habite avec moi a un hamster qui se nomme suc
comme dans sucre comme dans versez-en un peu sur moi,
et il court autour du salon
dans une boule de hamster qui est deux fois sa taille
elle dit qu’on peut acheter des boules du hamster pour le monde
et s’en servir pour aller courrir dans les collines, et je dis que c’est stupide
qu’est-ce qui arrive si tu tombes de côté ?
je dis des choses à voix haute parfois
que semblent stupide même pour moi
je fais demi-tour et me cogne
contre la rue ET PUIS APRÈS qu’est-ce que tu veux maintenant, punk??
mais le monde c’est des gens aussi vous savez
les gens sont des gens aussi,
et il y a de l’amour en temps de guerre et en temps d’amour aussi
ces mots ont des dents de grands enfants
ils se cachent dans votre armoire la nuit
et vous devriez vraiment les éviter
comme des boulets de canon ou des grenades à main
et si vous en trouvez on devrait bâtir une cabane dans un arbre
1 – les emmagasiner là
2 – s’accroupir
3 – attendre l’hiver

Translation by Matt Margo added 12/19/2011, via All Write Then.

1 comment: